Jean II - Histoire de l'Europe

Date: 2017-12-23 18:48

Video «Cherche fille au aisne»

Dans l’église Saint-Maurice, le pèlerin chercheur sera probablement intrigué par un crocodile empaillé accroché à la muraille au-dessus d’un confessionnal.

Rencontre amour et amitié - reveuse

Ces particules forment des ondes de choc, derrière laquelle se développe un écheveau de lignes de force caractérisé par une zone de piégeage, autour de la Terre, et une zone de fuite, dans la queue de la magnétosphère qui rejoint le plasma interplanétaire.

Les 16 ans de la princesse Aiko du Japon - Noblesse & Royautés

Pour célébrer leurs offrandes au dieu Belen, divinité solaire, ils érigeaient un simple autel : deux pierres à la verticale avec une pierre très large posée dessus.

Les combats en Argonne; de mars à novembre 1915

L’onde de vie est très sereine en ce lieu fortement chargé d’histoire, et l’on ne peut qu’être surpris (ou indigné) de l’évolution des recherches archéologiques. Peut-être Athis protège-t-il ses trésors et le temps n’est-il pas encore venu de les révéler aux impies.

De cette importante abbaye fondée p             Richard II, archevêque de Bourges, pour y installer les chanoines réguliers de Saint-Augustin, ne subsiste plus que l’église abbatiale Saint-Martin.

C’est dans un mystérieux triangle tellurique que se cache le triangle tellurique que se cache le triangle magique des Trois Pierres folles.

« L’existence de la vigne en Champagne remonte au temps les plus anciens : des feuilles fossiles qui ont été retrouvées indiquent que la vigne faisait déjà partie de la flore tertiaire de cette contrée et qu’elle était aussi contemporaine de la faune des premiers mammifères. »

merci beaucoup corentine pour ces précieuses informations un joli cadeau que vous nous faites la, et que l&rsquo on apprécie à sa juste valeur

Temple ou forteresse, le château de Montségur, érigé à 6 755 mètres d’altitude, devant l’imposant massif de près de 7 955 mètres, est visible à un rayon de plus de 655 kilomètres.

« Mont d’Hermès », « mont Armé », « mont Ermel », l’étymologie du nom de ce sympathique village reste nébuleuse et discutée. Pourtant les formules proposées tirent évidemment leur source de la forêt : soit qu’Hermès, dieu des Voleurs et des Marchands réfugiés dans les repaires forestiers de la contrée, ait donné son nom au pays  soit que ce nom soit la conséquence directe de l’obligation dans laquelle se trouvaient nos ancêtres pour se mieux défendre contre les pillards  soit encore que cette appellation vienne du nom d’un évêque du VIème siècle, Ermel.